lundi 24 août 2015

Extraordinary Means Tag

Aujourd'hui c'est avec un nouveau TAG que je vous retrouve, et un TAG que vous devez sûrement avoir vu plus d'une fois mais que j'aime beaucoup!


1 – Je renoncerais à mon abonnement internet pendant un mois pour une première édition de ce livre dédicacée par son auteur.

Je pense que j'y renoncerais pour la première édition dédicacée de Winds of Winter, le sixième tome de la saga A Song of Ice and Fire de George R. R. Martin. Tout simplement parce que j'attends plein de réponses, que je suis une immense fan (sans blague?) et que comme ça je pourrais spoiler plein de gens. :D


2 – Je renoncerais aux pizzas pendant un an si je pouvais être assise aux côtés de cet auteur pendant un vol longue distance.

Un an ça fait beaucoup, mais ça ne vaut pas grand-chose face à la possibilité de rencontrer un auteur que l'on apprécie. Sans hésitation Licia Troisi, parce que j'aimerais énormément la rencontrer, discuter avec elle, et surtout la remercier pour tout.


3 – Je me coltinerais des milliers d'heures de pub si cela assurait l'adaptation cinématographique de ce livre par Hollywood.

Je dirais Terrienne de Jean-Claude Mourlevat, parce que j'ai eu un énorme coup de cœur pour ce roman et que j'aimerais beaucoup voir ce que ça pourrait donner en tant que film et comment il serait interprété sur le grand écran.


4 – Je ne lirais jamais plus de nouveaux livres si je pouvais vivre dans le monde de celui-ci.

Certains vont bien me reconnaître dans mon choix, mais tant pis, pour moi ce serait Westeros et Essos dans A Song of Ice and Fire. Tout simplement parce que je veux vivre là-bas, voilà, je n'ai aucune autre explication!


5 – Je laisserais volontiers mon historique Google être dévoilé publiquement si je pouvais être meilleure amie avec cet auteur.

J'hésite, parce qu'on ne connaît pas énormément les auteurs mais je choisirais tout de même Rick Riordan, auteur de Percy Jackson et d'autres, parce que je me vois bien discuter de mythologie grecquo-romaine avec lui, ça pourrait être cool. Même si John Green a l'air vachement sympa!


6 – Je donnerais tout ce que je possède à Emmaüs si je pouvais sortir avec ce personnage.

Jon Snow. Parce que je l'aime voilà. C'est un homme d'honneur, qui a quand même des sentiments et qui sait faire les bons choix malgré qu'ils puissent s'avérer très difficiles. Je ne voudrais pas spoiler (bon si j'aimerais bien mais je vais rester gentille) donc je ne développe pas plus que ça. Mais Jon.



Voilà ce TAG est terminé, il est vraiment sympa à faire, n'hésitez pas à le reprendre, ou à vous exprimer en commentaires, et moi je vous souhaite de très bonnes lectures et une bonne rentrée (je sais je sais :( ).

mardi 18 août 2015

La face cachée de Margo de John Green

« Plus j'avance dans mon travail et plus je me rends compte que l'homme manque de bons miroirs. Il est difficile pour quiconque de nous montrer ce à quoi nous ressemblons et difficile pour nous d'exprimer nos sentiments devant autrui. »






Titre VF: La face cachée de Margo
Titre VO: Paper towns
Auteur: John Green
Editions: Gallimard (Scripto)
Nombre de pages: 386








Quatrième de couverture:


Mar-go-Roth-Spie-gel-man, le nom aux six syllabes qui fait fantasmer Quentin depuis toujours. Alors forcément, quand elle s'introduit dans sa chambre, une nuit, par la fenêtre ouverte, pour l'entraîner dans une expédition vengeresse, il la suit. Mais au lendemain de leur folle nuit blanche, Margo ne se présente pas au lycée, elle a disparu. Quentin saura-t-il décrypter les indices qu'elle lui a laissés pour la retrouver? Plus il s'en approche, plus Margo semble lui échapper...




Mon avis:


Ce roman n'a été ni une déception, ni un coup de cœur contrairement aux autres livres de John Green. Pour la simple et bonne raison qu'avec toutes les critiques que j'avais pu entendre à son sujet je m'attendais à... pire? Quoi qu'il en soit, j'ai apprécié ce livre dans son ensemble, malgré quelques points que je déplore.

L'histoire est donc divisé en trois parties, qui correspondent aux trois grandes phases de l'intrigue. D'abord la folle nuit de Q et Margo que j'ai adorée (je crois d'ailleurs que c'était mon moment favori). Les deux adolescents se vengent tout en profitant l'un de l'autre, malgré que leurs idées soient radicalement différentes puisque l'une pense à se venger avant de s'enfuir pour disparaître tandis que l'autre est torturé entre l'idée de compromettre son avenir et celle de se réjouir de passer ces moments avec celle qu'il aime. Le tout accompagné d'une pointe d'humour et de sentiments.

Ensuite, vient la réelle et dure intrigue, la disparition de Margo. À partir de ce moment-ci, j'ai eu plus de mal. Tout devient beaucoup plus lent, voire même ennuyant. Les indices mettent bien trop de temps à s'enchaîner, Q passe tout son temps à se poser exactement les mêmes questions en boucle, qui reposent essentiellement sur la santé de Margo (il craint qu'elle ne se soit suicidée). Les seules choses qui m'ont plu dans cette partie, ce sont les amis de Q, qui sont extrêmement attachant et amusants, et le fait que Q se rende compte de qui est vraiment Margo. En effet, au commencement, il la considère comme un miracle, son miracle, mais au cours de cette enquête sur sa disparition, il prend conscience que Margo est une adolescente, et qui plus est loin d'être celle qu'il s'imaginait. Grâce à ses amis et à cette situation, Q découvre énormément les autres: qui ils sont, le besoin d'être acceptés, la façon différente qu'a chacun de voir une personne. Bref, cette seconde partie reste, pour moi, très mitigée.

Et enfin pour terminer, j'ai bien aimé la troisième et dernière partie, à savoir un road-trip suivi, bien sûr, du dénouement. L'un comme l'autre sont bien écrits et bien trouvés, chacun délivrant des sentiments assez différents mais tout aussi forts. La fin peut en décevoir certains mais ça n'a absolument pas été mon cas, j'ai trouvé que cela correspondait très bien à l'ambiance générale ainsi qu'au personnage de Margo.

En ce qui concerne cette dernière, ce fut un véritable coup de cœur! Je sais que pas mal de gens n'ont pas apprécié Margo mais pour moi ça a été l'inverse. C'est une adolescente énormément aimée mais qui en réalité, se cache derrière une autre personnalité. Une jeune femme très imparfaite, mais qui sait qui elle est, qui sait reconnaître ses défauts comme ses qualités, et c'est ce qui m'a tant fait accrocher. Avec tous ces détails elle me paraissait tellement réelle et tellement proche.


Encore une fois, on reconnaît aisément le joli style de John Green, que je prends toujours autant de plaisir à lire, même si une répétition se fait sentir après trois livres. Je pense que le but est surtout de parler des adolescents, de leurs sentiments et de leurs façons de voir les choses. Pour conclure je dirais que ce roman reste à lire même s'il ne s'agit pas là du meilleur livre de l'auteur.

mardi 11 août 2015

Acquisitions de juin et juillet

Salut à tous! Je vous retrouve pour mes acquisitions livresques de ces deux derniers mois, comme d'habitude! Et celles-ci ne contiennent que trois livres, donc ça a fait beaucoup de bien à ma PAL!  Je vous les présente tout de suite:






Inhuman de Kat Falls, publié chez Milan. Une dystopie qui m'a faite tomber sous son charme. Un univers très riche et très surprenant, je vous laisse en découvrir plus ici.








Chroniques du chevalier errant, écrit par George R. R. Martin, célèbre auteur de la saga A Song of Ice and Fire, publié aux éditions Pygmalion. Il s'agit là d'un recueil de trois nouvelles se déroulant 90ans avant AGOT. On y suit les aventures de Dunk, un chevalier errant qui va croiser le chemin d'un surnommé l'Oeuf qu'il va prendre sous son aile. Pour l'instant je n'ai lu que la première nouvelle mais j'ai tout simplement adoré! J'ai passé un très bon moment, et j'ai trouvé ça très intéressant de pouvoir enfin découvrir cette fameuse famille Targaryen (que j'aime énormément pour ma part).





Looking for Alaska, par le grand John Green, écrivain qu'on ne présente plus non plus, publié chez Harper Collins (puisque je l'ai en VO). C'est un livre qui m'a autant touché que le premier que j'avais lu, Nos étoiles contraires. J'ai retrouvé tout ce qui fait d'un John Green un John Green (oui je sais mes réflexions sont extrêmement intéressantes). Encore une fois, pour en savoir plus c'est ici.




Et vous? Qu'avez vous acquis ces derniers temps?

mercredi 5 août 2015

Infini de Rachel Ward





Titre VO: Numbers – Infinity
Titre VF: Intuitions – Infini
Auteure: Rachel Ward
Éditions: Michel Lafon
Nombre de pages: 280





Quatrième de couverture:


Angleterre, 2029. le chaos règne et les villes sont désertées. Différents clans tentent d'imposer leur loi en recrutant ceux qui manifestent des capacités hors normes.
Adam et Sarah luttent pour protéger leurs biens les plus précieux: la petite Mia et le bébé que Sarah attend. En effet, si Adam peut deviner la fin d'une vie et sa compagne, dessiner l'avenir, ils savent que leurs enfants seront dotés d'une puissance sans égal et deviendront la cible de toutes les convoitises. Car de leurs pouvoirs dépend le destin du monde.


Mon avis:


Dans ce troisième tome intitulé Infini, un assez bon titre d'ailleurs une fois plongés dans l'intrigue, les événements sont au rendez-vous. En effet, je n'ai pas eu l'occasion de m'ennuyer, car l'action est présente du début à la fin, si bien que je l'ai trouvée presque un peu trop présente. Tout allait beaucoup trop vite, contrairement aux tomes précédents, celui-ci ne prend aucune pause. Cela se constate aussi au niveau de la taille du roman qui est plus courte que les précédents. Mais dans Infini, je me suis sentie moins attachée aux personnages, moins proche, du fait que leurs sentiments et pensées étaient vraiment beaucoup moins décrits. C'est dommage mais ça n'a pas empêché mon plaisir en le lisant.

L'intrigue en revanche est plutôt bien ficelée. De nouveaux éléments viennent s'ajouter, l'arrivée des nouveaux personnages, les enfants (même si Mia était déjà présente dans Chaos mais ce n'était qu'un nourrisson), a enrichi tout cet univers déjà bien riche. La confrontation au danger n'est plus la même qu'avant, elle est passée de l'échelle d'une ville entière (Londres) à celle d'une petite famille, prête à tout pour protéger les siens. Des personnages très malsains se mettent en travers de leur route et toute l'intrigue réside dans l'interrogation: comment vont-ils s'en sortir? Car, comme le suggère bien le titre je trouve, malgré qu'Adam voit la date de mort des gens, il découvre avec Sarah que ces nombres ne sont pas réellement une fatalité, grâce à certains éléments, ce qui peut être interprété comme le fait que nous soyons maîtres de notre destin, et donc de notre mort.

Je vous l'ai dit, mon attachement aux personnages a été moins fort cette fois-ci, mais surtout à un en particulier: Sarah. Je l'ai trouvée très peu mise en avant, voire même dévalorisée. J'ai eu l'impression qu'elle n'était plus vraiment un personnage à part entière, mais juste une mère. Alors oui d'accord, c'est normal qu'elle veuille protéger ses enfants, qu'elle pense toujours à ses enfants, mais ça ne l'empêche pas d'avoir un caractère et une personnalité. Les deux étaient très bien associés dans Chaos. Par contre j'avoue avoir un peu craqué pour la petite Mia, elle est tellement mignonne !

Ainsi s'achève donc la trilogie d'Intuitions. Une trilogie qui, dans son ensemble, m'aura beaucoup plu. Même si je déplore quelques éléments qui selon moi, auraient pu être corrigés, le tout est plutôt bon, avec pas mal d'action, des personnages que nous voyons grandir et évoluer au fil du temps et des événements et une très bonne idée de base! Le style de l'auteure reste pour moi très intéressant, et ce depuis le premier tome. Grâce à l'intrigue générale, Rachel Ward peut nous parler de la vie et de la mort, avec une désinvolture que j'ai réellement appréciée.


C'est une saga que je vous conseille, que vous soyez un lecteur assidu ou non!